Titre: Étreintes brisées, Pedro Almodovar

L'histoire 

Dans l'obscurité, un homme écrit, vit et aime. Quatorze ans auparavant, il a eu un violent accident de voiture, dans lequel il n'a pas seulement perdu la vue mais où est morte Lena, la femme de sa vie.
Cet homme a deux noms : Harry Caine, pseudonyme ludique sous lequel il signe ses travaux littéraires, ses récits et scénarios ; et Mateo Blanco, qui est son nom de baptême, sous lequel il vit et signe les films qu'il dirige. Après l'accident, Mateo Blanco devient son pseudonyme, Harry Caine. Dans la mesure où il ne peut plus diriger de films, il préfère survivre avec l'idée que Mateo Blanco est mort avec Lena, la femme qu'il aimait, dans l'accident.
Désormais, Harry Caine vit grâce aux scénarios qu'il écrit et à l'aide de son ancienne et fidèle directrice de production, Judit García, et du fils de celle-ci, Diego. Depuis qu'il a décidé de vivre et de raconter des histoires, Harry est un aveugle très actif et attractif qui a développé tous ses autres sens pour jouir de la vie, sur fond d'ironie et dans une amnésie qu'il a volontairement choisie ou, plus exactement, qu'il s'est imposé. Il a effacé de sa biographie tout ce qui est arrivé quatorze ans auparavant. Il n'en parle plus, il ne pose plus de questions ; le monde a eu vite fait d'oublier Mateo Blanco et il est lui-même le premier à ne pas désirer le ressusciter...
Une histoire d'amour fou, dominée par la fatalité, la jalousie et la trahison. Une histoire dont l'image la plus éloquente est la photo de Mateo et Lena, déchirée en mille morceaux.

Source : Allociné 

L'avis de Handibib 

Pedro Almodovar nous a toujours habitué à de grands films et celui-ci ne démord pas à la règle. Penélope Cruz se révèle toujours un peu plus à travers ses films. On a apprécié la mise en abyme du film dans le film, les révélations qui apparaissent au fur et à mesure de m'intrigue. Le personnage de Mateo est lui aussi bluffant. La voix de Lluis Homar, qui interprète Mateo, nous berce tout au long des flash-back. On est ému par la situation de handicap dans laquelle se retrouve Mateo. Lui qui était réalisateur, qui a toujours été entouré par les images, se retrouve condamné à vivre dans l'obscurité jusqu'à la fin de ses jours. Et pourtant, cela ne va pas l'empêcher de réaliser son ultime oeuvre, son hommage à l'amour de sa vie. La bande originale créée par Alberto Iglesiasa bande originale créée par Alberto Iglesias a notamment reçue l'European Film Award de la Meilleure musique en 2009.

On en parle ici

Article pendant le festival de Cannes 2009 ; Interview de Pedro Almodovar et Penélope Cruz 

Le réalisateur 

Pedro Almodovar : VIAF ; Wikipédia