Titre: Mobile en ville

*Toutes les citations viennent de notre interview avec l'association Mobile en ville. 

Mobile en ville est une association créée en 1998, reconnue d’intérêt général, qui a pour but de favoriser l’accessibilité des villes aux roulettes (rollers, fauteuils roulants, trottinettes, poussettes, etc.). "Elle est née d’une rencontre entre des jeunes gens utilisant des rollers et d’autres se déplaçant en fauteuils roulants. Ils se sont rapidement trouvé un point commun dans la difficulté d’évoluer dans leur ville : LES PETITES ROUES !!! et les OBSTACLES communs. Trottoirs, pavés, trous sur la chaussée, sols mouillés ou souillés etc."*

Pour les gérants de cette association, le manque d'accessibilité des villes en France, vient de notre passé. "A partir de 1975 les personnes en situation de handicap ont été très longtemps placées dans des centres médicaux ce qui les a largement écartées de la sphère publique. Pas de personne en situation de handicap pas de problème d’accessibilité et ainsi nous avons perdu un temps précieux. Aujourd’hui quelques-unes de ces personnes en situation de handicap moteur arrivent à sortir en toute autonomie (nous en faisons parti) et ainsi peuvent faire entendre leurs voix d’experts avertis car utilisateurs quotidiens. Il nous reste aujourd’hui à se rendre crédible vis à vis de ces mastodontes que sont les cabinets d’expertise qui nous créent des bâtiments normés mais malheureusement très peu fonctionnels."

Concernant les situations de handicap moteur, l'association Mobile en ville a notamment créée deux animations intéressantes et qui pourraient être proposées en médiathèque : Comme sur des roulettes et Accessibilité autour de moi

Comme sur des roulettes et accessibilité pour tous5Comme sur des roulettes : "Assis dans un fauteuil roulant (ou les yeux bandés avec une canne blanche) les participants découvrent l’accessibilité sur des modules en bois reproduisant les difficultés urbaines rencontrées par les personnes en fauteuil roulant (pente, porte, différents revêtements,etc.). L’animateur leur explique comment manier les fauteuils et franchir les obstacles ainsi que le lien entre ces modules et la vie quotidienne (ramasser un objet), il présente également les “solutions” au handicap (aides techniques, motorisations, voiture adaptée, chien d’assistance, etc.)."

Accessibilité autour de moi : "Ici, pas de modules en bois mais un circuit dans vos locaux en fauteuil roulant (ou avec une canne blanche les yeux bandés). Les participants sont invités à réaliser des tâches de leur vie quotidienne : ouvrir une porte comportant un groom, faire une photocopie, aller aux toilettes, travailler à son bureau, ramasser un stylo... chaque situation étant l’occasion de questionnement et de débat. Les enfants y apprennent aussi les “bonnes conduites” en présence de personnes en fauteuil (dégager l’espace, mettre à hauteur, détails pratiques, etc.)."Comme sur des roulettes et accessibilité pour tous2

L'envie de créer ces animations est née du souhait de "dédramatiser la vue et la manipulation du fauteuil roulant. Pour nous le fauteuil roulant c’est la solution, sans lui ne ne serions pas là pour informer le grand public. Nous souhaitons le plus souvent mettre les personnes en situation dans leur vie quotidienne avant de parler de handicap moteur. L’accessibilité, tout comme le handicap, ça s’apprend et nous sommes là pour ça. Dans le cadre des animations pour enfants, nous passons toujours par un vécu corporel de la situation, pour les amener vers un questionnement et une réflexion collective, toujours dans un souci d’information et de transmission de manière ludique et adaptée à l’âge des participants."

L'association Mobile en ville ne se limite pas à des animations en lien avec les situations de handicap moteur. "Nous proposons également des ateliers de sensibilisation davantage culturels et artistiques.

Mes yeux pour entendre1“Mes yeux pour entendre” : un atelier où les enfants (munis d’un casque de chantier) apprennent à communiquer en LSF mais aussi avec les personnes oralisées (Langage Parlé Complété, aides techniques...); La fresque

A chaque problème sa solution” où les enfants, à partir d’une carte piochée et donnant une solution à un type de handicap, échangent sur ce dernier et réalisent un petit atelier d’écriture collectif qu’ils illustreront en grand format. Les réalisations des groupes sont assemblées pour qu’il en résulte une fresque qui sera laissée à la structure. Nous y abordons le handicap en y intégrant les idées futuristes des enfants, les plaçant comme acteurs dans le domaine de l’accessibilité.

A chaque problème sa solution

A chaque problème sa solution3

A chaque problème sa solution5

Nous travaillons également sur la mise en place d’un atelier de jeux de rôles précédés d’un instant théâtral, en cours de réalisation.

Nous avons également réalisés des quizz à destination des enfants et des adolescents, afin de créer un débat interactif avec des personnes en situation de handicap (sur la journée d’un enfant handicapé en école primaire, et dans un angle davantage sportif et culturel pour les ados).

Nous proposons, lorsque nous animons plusieurs ateliers sur un même événement, un coin lecture à destinationCoin lecture des enfants qui attendent, des accompagnants et des plus jeunes. Nous y proposons des albums choisis sur toutes les thématiques du handicap à hauteur d’enfant."

 

Toutes ces animations ont déjà été proposées dans des entreprises et des collectivités (centres aérés, centres socioculturels, maisons de quartiers, écoles primaires, collèges, lycées).

"Lorsque Mobile en Ville intervient dans un lieu, il y a toujours des animateurs en situation de handicap qui posent leurs yeux d’experts sur la configuration et l’accessibilité des lieux. Les médiathèques (que nous fréquentons à titre individuel), sont souvent des lieux assez accessibles et ayant des configurations très adaptées à la proposition de plusieurs de nos ateliers, avec des groupes d’enfants tournant sur les différents lieux d’animation (hall, auditorium, salle d’animation, etc.). Notre but étant l’éducation au handicap, nous véhiculons les mêmes valeurs que les vôtres : communiquer, transmettre et partager avec un grand nombre de supports."

Mobile en Ville se tourne aussi vers les professionnels : "Nous sommes aujourd’hui organisme de formation et proposons une formation "Le handicap ça s'apprend" en direction des RH, référents handicap, représentant diversité et responsable QVT (Qualité de Vie au Travail) et pouvant être pris en charge financièrement par leurs OPCA (Organisme paritaire collecteur agréé). Nous faisons évoluer nos ateliers en fonction de la demande des collectivités ou entreprises dans lesquelles nous intervenons."

Nous remercions chaleureusement toute l'équipe de Mobile en ville, et tout particulièrement mesdames Prevost et Dupont pour le temps qu'elles nous ont accordé pour cet article, ainsi que pour les photos qu'elles nous ont transmises. 

Vous pouvez les contacter par le biais de leur site internet, leur page facebook ou leur twitter

 

En BONUS : quelques films et livres conseillés par l'association

Films (adolescents/ adultes) :

Hasta La vista de Geoffrey Enthoven

Patients de Grands Corp malade et Mehdi Idir

Intouchables de Olivier Nakache et Eric Todelano

De rouille et d’os de Jacques Audiard 

Le huitième jour de Jaco van Dormael 

De toutes nos forces de Nils Tavernier

Livres :

Vivre avec un handicap du docteur Catherine Dolto

Le lapin à roulettes de Grégoire Solotareff

Henny d'Elizabeth Rose Stanton

Un petit frère pas comme les autres de Marie-Hélène Delval et Susan Varley

"Un handicap physique est un trouble physique qui peut affecter la motricité (perte d'une partie ou de la totalité de la capacité de mouvement). D'autres formes de handicap physique peuvent affecter les actes de la vie quotidienne, comme des maladies respiratoires ou l'épilepsie."

Source : Wikipédia 

Sous-catégories